hiriberria - caravaning

hiriberria - caravaning

beaucoup de choses à voir

Sans aller trop loin,

certains lieux touristiques méritent le détour

 

A itxassou même :

 

Bien sûr : l'église : Bâtisse datant du 17ème siècle. Elle est tout simplement superbe avec son hôtel comme orné d'or et ses trois galeries qui nous amènent à vouloir toucher le plafond. Dans ces lieux se mèlent les danses de part certaines occasions et chants liturgiques en basque. 

Certaines légendes aussi circulent. En rentrant dans l'édifice, muni d'une pièce de 2 €, la lumière et surtout les explications se mettent en route. 

 

En parlant de légende, notre légendaire Pas de Roland. Au bord de la tumultueuse Nive, un lieu rempli d'Histoire. Roland, neveu de Charlemagne serait passé par Itxassou, aurait fait un trou dans la pierre pour y faire passer sa troupe.

 

Ateka, au Fronton, le musé sur itxassou. Notre village le valait bien. Toutes nos traditions, et nos gourmandises y sont expliqués. En parlant de gourmandise, un lieu s'y prête, contre le musé, Krakada, une patisserie et boulangerie, oû il fait bon de s'affaler sur les fauteuils et goûter aux merveilles  confectionnées par le gérant du lieu.

 

 

 

Sur Cambo, à seulement 2km du camping, la ville thermale à plus d'un charme.

 

Dans un premier lieu, perdons nous dans les jardins d'Arnaga. Que vient faire un jardin "à la française" au milieux du pays basque? Ce joyeux; nous le devons à Edmond Rostand. Amoureux de notre pays (et je le comprend) à fait construire un splendide villa au coeur de Cambo. Cette bâtisse ressemble à une authentique ferme basque au milieux de jardins remplis de fontaines et de plantes. La famille a fait don de cette villa à la ville de Cambo qui a su la mettre en valeur et organise des manisfestations tout le long de l'annèe.

 

La chocolaterie Puyodebat. Quand le temps et comment dire : pluvieux. Rien ne sert de se morfondre. Il vaut mieux se réchauffer autour d'un bon chocolat. Ca tombe bien, une chocolaterie la même, contre le camping et surtout son musé : à en perdre la tête. Mais le mieux reste à venir, à la fin de la visite, une dégustation des plus grands cacao et de différents chocolats proposés en boutique. Une fois avoir succombé, c'est sûr, nous emportons de quoi continuer notre gourmandise sur notre emplacement.

 

Et les thermes de Cambo. comment ne pas en parler. Un lieu tellement convoité par les curistes et nous comprenons pourquoi. Rien que le tour du jardin nous en donne une idèe. Une richesse dans notre pays est son eau qui jaillit de part les sources venues des montagnes. Les thermes traduisent bien cette bénédiction. Ces jardins sont luxuriants et entretenus avec le plus grand soin. Sans parler de l'établissement et de ses piscines. Il est possible de faire des journées découvertes.

 



22/12/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres